Des réfugiés et des migrants dans le monde entier, des visages uniques, des races différentes, mais les expressions sont les mêmes. De la douleur, de la tristesse, de la peur, de la faim, mais aussi de l’espoir.

Ça c’est seulement un coup d’oeil de ce que nous montre l’exposition de photographies de l’Agence France Presse (AFP).

Les photos présentées dans cette exposition peuvent réveiller beaucoup de sentiments chez les visiteurs. Donc je pense que c’est une énorme opportunité pour se mettre à la place des réfugiés et des migrants et de partager à travers ces images leur triste et dramatique expérience de vie.

Parfois, on est très submergés par nos activités quotidiennes à tel point qu’on oublie qu’il y a des personnes qui souffrent tout autour du monde. Il y a encore des guerres, de la famine et des personnes qui luttent pour leurs droits et leur vie. Cette exposition est parfaite pour prendre conscience de la situation globale actuelle.

C’est parfait pour inviter les visiteurs à ne pas être indifférents aux problèmes qui nous entourent. J’espère donc que toute la communauté UDEM a eu l’occasion de voir cette étonnante exposition photos pour nous unir dans l’espoir d’un monde meilleur.

Projet supervisé par Nathalie Maguérès